Culture

Comment detecter un œdème pulmonaire ?

Comment detecter un œdème pulmonaire ?

Comment detecter un œdème pulmonaire ?

Les symptômes de l’œdème pulmonaire

  1. une dyspnée, une sensation d’inconfort respiratoire ;
  2. une agitation ;
  3. une anxiété ;
  4. une sensation d’étouffement ;
  5. une toux ;
  6. une pâleur ;
  7. une cyanose ;
  8. une transpiration.

Comment se forme un œdème pulmonaire ?

L’œdème pulmonaire ou œdème du poumon est généralement la conséquence d’un type particulier d’insuffisance cardiaque, l’insuffisance ventriculaire gauche, associée à une hypertension au niveau de la veine pulmonaire.

Qu’est-ce un OAP ?

L’œdème aigu du poumon correspond à un envahissement des alvéoles pulmonaires par du plasma sanguin qui a traversé la paroi des capillaires pulmonaires. L’œdème aigu du poumon est une manifestation aiguë de l’insuffisance cardiaque gauche.

Quels sont les symptômes de l'OAP?

  • Symptômes de l’œdème pulmonaire. L’OAP peut survenir progressivement, en s’aggravant petit à petit ou brutalement. Dans ses débuts, l’œdème pulmonaire entraîne : une intense toux sèche (parfois grasse) ; parfois des expectorations mousseuses rosées (caractéristiques de l’OAP) ; un essoufflement important source d’angoisse ;

Quelle est la gravité de l’OAP?

  • Signes de gravité de l’OAP. Détresse respiratoire aiguë. Fréquence respiratoire > 30 /minute Tirage Sueurs profuses (signes d’hypercapnie) Cyanose Fréquence cardiaque > 150 /minute. Épuisement.

Comment procéder à la prise en charge d'OAP?

  • Le patient doit rester assis (tête et thorax surélevés) et on procède : à une oxygénation, voire à la mise en place d’une ventilation assistée par intubation dans les cas sévères ; tranquillisants si le patient est particulièrement angoissé. Si la prise en charge est adaptée, l’OAP est soigné en quelques heures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page