Culture

Comment devenir un castrat ?

Comment devenir un castrat ?

Comment devenir un castrat ?

Aux origines du mâle. Un castrat est un chanteur (de sexe masculin) dont la voix n’a pas mué parce que ses glandes génitales ont été ‘castrées’, c’est-à-dire retirées par opération chirurgicale entre l’âge de 7 et 12 ans.

Quel était le castrat le plus connu ?

Farinelli (1705-1782), le plus célèbre des castrats.

Quelle était la nationalité de Farinelli ?

Farinelli

Nom de naissance Carlo Broschi
Naissance 24 janvier 1705 Andria, Royaume de Naples
Décès 16 septembre 1782 Bologne, États pontificaux
Activité principale Artiste lyrique Castrat
Style Opéra musique baroque

2 autres lignes

Quelle est l'histoire des chanteurs castrés?

  • Histoire [ modifier | modifier le code] Les premiers chanteurs castrés apparaissent dans l’ Empire byzantin. En Occident, les premiers castrats connus chantent dans la chapelle du duc de Ferrare à la fin des années 1550 ; le duc évoque le recours aux castrats comme s’agissant d’un phénomène classique.

Est-ce que les castrats sont devenus courants dans l'opéra?

  • Leur développement ne s’explique pas par l’essor de l’ opéra : le recours aux castrats devient courant d’abord dans les chapelles et inversement, il faut attendre au moins le milieu du XVIIe siècle pour que l’habitude se prenne d’attribuer à un castrat le rôle-titre d’un opéra .

Quels étaient les privilèges des castrats?

  • Les castrats bénéficiaient de bien plus de privilèges que les autres élèves musiciens, instrumentistes. On se souciait particulièrement de leur santé car l’investissement était lourd. Mais le travail était important : levés à 5 h du matin et couchés à 22 h le soir. Leurs journées étaient rythmées par les prières et les vocalises.

Comment procéder à la castration?

  • PRÉCISION ANATOMIQUE : la castration consiste à retirer les testicules, ou parfois à seulement couper les canaux séminaux. On ne touche pas au pénis lui-même, qui reste bien en place (si on coupait tout, ça s’appellerait une émasculation et ça serait un tout autre sujet…).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page