Actualité

Comment fonctionne le bonus assurance jeune conducteur ?

Comment fonctionne le bonus assurance jeune conducteur ?

Comment fonctionne le bonus assurance jeune conducteur ?

Le montant de cette surprime jeune conducteur est encadré et ne peut dépasser 100% du tarif de référence de votre assurance la première année. Ensuite ce taux est limité à 50% la deuxième, puis 25% lors de la troisième année, la dernière où vous serez considéré comme jeune conducteur.

Quel malus accident responsable ?

Quel malus en cas d’accident ? Le malus est calculé en fonction de votre part de responsabilité de l’accident. 12,5 % si la responsabilité de l’accident est partagée avec un autre conducteur (coefficient multiplié par 1,125). La prime de votre assurance auto sera donc multipliée par 1,125.

Quel perte de bonus en cas d’accident responsable ?

Une fois que vous l’aurez atteint (au bout de 13 années sans accidents) vous ne pourrez plus «  »progresser » ». Cependant, si vous possédez un bonus de 50 % depuis plus de 3 ans, alors vous aurez «  »droit » » à un accident responsable ou non sans que ce bonus de 50 % ne change.

Quel malus suite à un accrochage ?

En cas d’accident pleinement responsable, le malus est de 25 %. La prime d’assurance payée jusqu’alors augmentera donc dans ces proportions, le principe du malus étant de « pénaliser » et donc de responsabiliser les conducteurs.

Quel est le bonus d’un jeune conducteur ?

Ainsi, l’assurance jeune conducteur devra réévaluer le bonus/malus chaque année à échéance du contrat. Pour un jeune conducteur, le coefficient d‘origine est de 1,00. Les assurances calculent la prime de base et la multiplie par le CRM pour obtenir le tarif appliqué.

Quand est appliqué le malus ?

Le bonus-malus prend comme référence la période de 12 mois consécutifs précédant de 2 mois l’échéance annuelle du contrat. Exemple : Pour un contrat dont l’échéance annuelle est le 31 décembre 2020, la période de référence court du 1er novembre 2019 au 31 octobre 2020.

Comment calculer son bonus voiture ?

Il suffit d’appliquer votre coefficient de bonus-malus à la cotisation de base de votre assurance. Par exemple : si la cotisation de base est de 500 € et que vous n’avez pas eu d’accident responsable durant 4 ans (soit un coefficient de 0,80), le montant de votre cotisation annuelle sera de 400 € (500 € x 0,80).

Est-ce que le jeune conducteur est entièrement responsable d’un sinistre?

  • Si le jeune conducteur est entièrement responsable d’un sinistre, son coefficient sera multiplié par 1.25 Si le jeune conducteur n’est que partiellement responsable d’un sinistre, son coefficient sera multiplié par 1.125 Exemples : Kévin est un jeune conducteur qui a souscrit à son premier contrat d’assurance auto jeune conducteur :

Quel est le coefficient de l’assurance jeune conducteur?

  • Ainsi, l’assurance jeune conducteur devra réévaluer le bonus/malus chaque année à échéance du contrat. Pour un jeune conducteur, le coefficient d’origine est de 1,00.

Quel est le coefficient d’origine pour un jeune conducteur?

  • Pour un jeune conducteur, le coefficient d’origine est de 1,00. Les assurances calculent la prime de base et la multiplie par le CRM pour obtenir le tarif appliqué.

Quels sont les chiffres clés sur les accidents de jeunes adultes en voiture?

  • [Quelques chiffres clés* sur les accidents des jeunes adultes de 18 à 24 ans : Entre 18 et 24 ans, le risque est essentiellement lié à l’usage de la voiture : cette tranche d’âge représente près d’1/4 (23%) de la mortalité automobiliste ; et 66% des tués entre 18 et 24 ans le sont en voiture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page