Culture

Comment recoller des oreilles décollées ?

Comment recoller des oreilles décollées ?

Comment recoller des oreilles décollées ?

Nommée Earfold TM, la technique consiste à introduire un implant en métal à mémoire de mémoire au niveau du pli manquant de l’anthélix, afin de reproduire ce pli et « recoller » l’oreille. L’intervention se déroule sous anesthésie locale.

Comment se décolle les oreilles ?

L’intervention, réalisée par un ORL ou un chirurgien plasticien, est simple. On coupe un peu du cartilage du pavillon, ce qui rapproche celui-ci de la boîte crânienne, puis on «recolle»les oreilles. Les cicatrices sont quasiment invisibles.

Comment corriger les oreilles décollées?

  • Les hommes peuvent porter les cheveux courts ou les femmes faire une queue-de-cheval sans aucun souci. Corrige les oreilles décollées ainsi que les autres malformations qui peuvent y être associées. Petit clip en métal souple utilisé inséré dans le cartilage pour corriger les oreilles décollées.

Est-ce que les enfants souffrent d’oreilles décollées?

  • Les enfants et les adolescents qui souffrent d’oreilles décollées peuvent également bénéficier de cette technique bien moins invasive qu’une otoplastie. Le Dr Kron est l’un des premiers chirurgiens français à avoir pratiqué la pose d’implants Earfold.

Comment procéder à la correction de la forme des oreilles?

  • Cette technique de correction de la forme des oreilles n’est pas indiquée lorsque le décollement concerne la conque ou lorsque le cartilage de l’oreille doit être réduit. Pour le patient qui présente un décollement important, une otoplastie classique chirurgicale permettra d’obtenir un meilleur résultat esthétique.

Pourquoi faire une chirurgie des oreilles?

  • Aujourd’hui, la chirurgie esthétique offre des traitements permettant de recoller les oreilles. Ainsi, que ce soit grâce à une otoplastie ou à une pose d’implants, bon nombre de personnes décident de franchir le pas. Les raisons pour lesquelles les personnes veulent faire une chirurgie des oreilles sont diverses :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page