Actualité

Comment savoir si on a fait une crise d’épilepsie ?

Comment savoir si on a fait une crise d'épilepsie ?

Comment savoir si on a fait une crise d’épilepsie ?

Les symptômes de l’épilepsie

  1. Des contractions musculaires incontrôlés des membres supérieurs ou inférieurs appelés « myocloniques » ou « convulsions »
  2. Des hallucinations visuelles, auditives, gustatives ou olfactives.
  3. Un engourdissement d’un membre avec sensation de « fourmis » ou de picotements.
  4. Des troubles du langage.

Comment arrêter les crises d’épilepsie ?

Que faire en cas de crise ?

  1. Ne bougez pas la personne.
  2. Protégez sa tête et écartez tout objet dangereux à proximité.
  3. Desserrez ses vêtements, retirez ses lunettes.
  4. Si possible, notez la durée de la crise et restez avec elle.
  5. Ne mettez rien dans sa bouche.
  6. Regardez dans ses papiers s’il y a des consignes médicales.

Est-ce que l’épilepsie peut disparaître ?

Les crises disparaissent et il est possible d’arrêter définitivement le traitement, de façon progressive et sous surveillance médicale, sans risque de récidive. Plus de la moitié des d’enfants épileptiques guérissent complètement avant d’atteindre l’âge adulte en raison de la maturation de leur système nerveux.

Est-ce que l’épilepsie se soigne ?

La chirurgie de l’épilepsie (ou cortectomie) est le seul traitement pour guérir l’épilepsie.

Comment se protéger de l’épilepsie ?

Prendre le traitement régulièrement (on parle d’observance du traitement) Eviter les situations pouvant générer des crises convulsives : prise d’alcool, prise d’autres toxiques, exposition aux stimulations lumineuses intermittentes (usage prolongé de jeux vidéo ou d’écrans, lumière stroboscopique).

Comment prendre en charge un épileptique ?

Après un dépistage et une confirmation de la maladie, le médecin instaurera un traitement à l’aide d’un seul médicament (mono thérapie). Quelques mois seront alors nécessaires pour ajuster les doses et réguler parfaitement les crises.

Est-ce que l’épilepsie est une maladie chronique ?

Épilepsie : définition, causes, facteurs favorisants. L’épilepsie est une maladie chronique caractérisée par la survenue de crises épileptiques. Ces crises traduisent un dérèglement soudain et transitoire de l’activité électrique du cerveau. Elles apparaissent sans cause identifiée, ou sont liées à une autre affection.

Quels sont les symptômes de la crise d'épilepsie?

  • Les symptômes et les personnes à risque de la crise d’épilepsie : tout comprendre en 2 min. Le patient a une forte fièvre. Il se sent épuisé. La personne est enceinte. La personne est diabétique. La personne s’est blessée lors de la convulsion. C’est la première crise épileptique.

Pourquoi l'absence réelle due à une mini crise d'épilepsie?

  • L’absence réelle due à une mini crise d’épilepsie est très différente d’une absence « dans la lune ». Pendant une absence épileptique, tu as beau mettre ta main devant le regard de la personne, tu as beau le rappeler à la réalité, il ne revient pas.

Quels sont les troubles associés à l'épilepsie?

  • la présence d’une prédisposition cérébrale à générer ces crises d’épilepsie (anomalies électriques à l’électro-encéphalogramme, lésions du cerveau favorisant la survenue des crises d’épilepsie…), des troubles associés variables (, psychologiques, sociaux…) pouvant survenir au cours de l’évolution de l’épilepsie.

Comment augmenter le risque d'épilepsie?

  • Personnes atteintes de démence (ex. maladie d’Alzheimer). La démence peut augmenter le risque d’épilepsie chez les personnes âgées. Personnes souffrant d’une infection cérébrale. Les infections telles que la méningite, qui provoque une inflammation du cerveau ou de la moelle épinière, peuvent augmenter le risque d’épilepsie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page