Culture

Comment se déplacer quand on est épileptique ?

Comment se déplacer quand on est épileptique ?

Comment se déplacer quand on est épileptique ?

si vos crises vous font tomber, autant que possible, laissez-vous la place de tomber en sécurité: éviter de marcher au bord des cours d’eau ou des rues à forte circulation, n’attendez pas le train ou le métro au bord du quai, ni le bus au bord de la rue. Asseyez-vous pour attendre.

Quels sont les risques de la conduite automobile par un épileptique?

  • Les risques de la conduite automobile par un épileptique. La conduite d’une automobile par un individu qui souffre de l’épilepsie peut causer des accidents de circulation lorsqu’il fait une crise au volant. Dans ce cas de figure, il perd le contrôle et relâche son emprise sur l’automobile.

Pourquoi les personnes atteintes d’épilepsie sont interdites de conduite?

  • Les personnes atteintes d’épilepsie furent longtemps interdites de conduite. Mais depuis 2005, les règles se sont un peu assouplies : un conducteur épileptique n’ayant pas fait de crises durant 5 ans peut disposer d’une autorisation définitive de la commission médicale départementale des permis de conduire.

Quel conducteur souffre de l’épilepsie?

  • Un conducteur qui souffre de l’épilepsie doit beaucoup plus se maîtriser volant afin d’éviter les incidents. Il n’est pas recommandé à un patient de conduire en plein traitement de sa maladie. Il est aussi déconseillé aux patients épileptiques et aux usagers de la route en général de conduire sous effet de l’alcool ou de la fatigue.

Quel est le permis de conduire pour les patients épileptiques?

  • Chez les patients épileptiques, il s’agit d’avoir obtenu de la Commission des permis de conduire un permis transitoire, renouvelé tous les ans. Les assureurs ne peuvent demander ni certificat, ni visite médicale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page