Actualité

Comment se passe l’examen d’une scintigraphie ?

Comment se passe l'examen d'une scintigraphie ?

Comment se passe l’examen d’une scintigraphie ?

Qu’est-ce qu’une scintigraphie ?

  1. On injecte dans une veine une petite quantité de produit radioactif. …
  2. Le traceur se fixe sur les structures de l’organe et émet alors des signaux (rayons gamma). …
  3. La caméra enregistre la concentration du produit radioactif dans les différentes parties de l’organe concerné.

Pourquoi faire une scintigraphie osseuse ?

Pourquoi faire une scintigraphie osseuse ? Cet examen est utilisé pour diverses indications, notamment : pour détecter des métastases osseuses en cas de cancer (du sein, de la prostate, du poumon, etc.) pour diagnostiquer ou suivre l’évolution d’une maladie osseuse (maladie de Paget, par exemple)

Quelle différence entre un scanner et une scintigraphie ?

Ces 2 examens, non obligatoires, permettent également de vérifier l’absence de lésions à distance (ou métastases). La scintigraphie n’explore que le squelette et sert à éliminer des lésions osseuses, le scanner explore la totalité des organes.

Qu’est-ce qu’une scintigraphie des os ?

La scintigraphie osseuse a recours à de petites quantités de matières radioactives (radiotraceurs) et à un ordinateur pour produire une image du squelette. Cette image révèle des changements ou des anomalies dans les os. La scintigraphie osseuse est aussi appelée scintigraphie du squelette.

Comment s’habiller pour une scintigraphie ?

Il n’est pas nécessaire d‘être à jeun pour passer une scintigraphie osseuse. Le patient peut, par ailleurs, garder ses vêtements lors de l’examen, mais il doit en revanche retirer tout bijou ou objet métallique. Aucune préparation particulière n’est requise, si ce n’est d‘avoir la vessie vide.

Quand est prescrit une scintigraphie ?

La scintigraphie est prescrite pour vérifier le bon fonctionnement d’un organe ou d’une autre structure de l’organisme, lorsqu’une anomalie est suspectée. Elle permet de repérer des lésions qui n’apparaissent parfois pas sur les radiographies.

Quel examen pour détecter un cancer des os ?

L’IRM permet de confirmer un diagnostic de cancer des os détecté à la radiographie. Elle peut aussi servir à vérifier si le cancer s’est propagé dans les tissus voisins et d’autres parties de l’os.

Comment se passe une scintigraphie osseuse ?

Comment se déroule une scintigraphie osseuse ?

  1. Étape 1 : Le médecin injecte au patient le radio-traceur dans une veine du bras ou de la main.
  2. Étape 2 : Il faut attendre que la substance parcoure l’ensemble de son corps et se fixe à son squelette, soit entre 2 et 4 heures, avant de passer à la seconde étape.

Quelle est la différence entre un scanner et une échographie ?

La différence c’est qu’ils tournent autour du malade. Cela permet d’obtenir des images en coupe d’une zone de l’organisme ou du corps entier.

Pourquoi la scintigraphie est dangereuse?

  • La scintigraphie ne présente aucun danger. La quantité de produit radioactif injectée est faible et n’expose pas le patient à des risques pour sa santé. Les allergies existent mais sont exceptionnelles. La conduite d’un véhicule est possible après une scintigraphie.

Quelle est la scintigraphie cérébrale?

  • La scintigraphie cérébrale est un examen pratiqué à l’aide d’un produit radioactif. Elle permet de visualiser l’activité cérébrale en mettant en évidence les zones du cerveau qui sont plus irriguées lorsqu’elles sont sollicitées.

Comment prendre rendez-vous pour une scintigraphie?

  • Prise de rendez-vous pour scintigraphie Vous allez prendre rendez-vous pour une scintigraphie auprès d’un service de médecine nucléaire. Pour cela, munissez-vous de l’ordonnance du médecin prescripteur, afin de formuler votre demande le plus clairement possible.

Quels sont les risques d'une scintigraphie cardiaque?

  • Quels sont les risques d’une scintigraphie cardiaque ? La scintigraphie cardiaque n’est pas un examen dangereux ; la dose de radioactivité injectée est très faible. Le produit de contraste n’a aucun effet secondaire notoire, ne provoque ni malaise ni somnolence. Il n’empêche donc pas de reprendre son véhicule à la fin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page