Actualité

Est-ce qu’un bébé peut mourir d’une bronchiolite ?

Est-ce qu'un bébé peut mourir d'une bronchiolite ?

Est-ce qu’un bébé peut mourir d’une bronchiolite ?

Bronchiolite : les indications de l’hospitalisation La bronchiolite peut entraîner des pauses respiratoires, ou apnées, essentiellement chez le tout petit nourrisson, de moins de six semaines. Il existe dans ce cas un risque, exceptionnel mais réel, de mort subite, qui impose une surveillance respiratoire à l’hôpital.

Est-ce qu’un adulte peut avoir une bronchiolite ?

Contrairement aux bronchiolites de l’enfant, les bronchiolites de l’adulte ont une présentation clinique polymorphe, et leurs étiologies ou leurs contextes d’apparition sont multiples. Les symptômes sont dominés par la toux et la dyspnée, de développement progressif sur plusieurs semaines.

Quand Est-on contagieux bronchiolite ?

Une personne atteinte de bronchiolite reste contagieuse pendant plus ou moins longtemps, en fonction de son âge ou de son état de santé : 3 semaines chez les nourrissons de moins de 6 mois ; 3 à 7 jours chez l’enfant et l’adulte ; plusieurs mois chez le sujet immunodéprimé.

Quels sont les symptômes d’une bronchiolite ?

Les signes La bronchiolite débute par un simple rhume (nez bouché ou qui coule) et l’enfant tousse un peu. Puis, la toux est plus fréquente, la respiration peut devenir sifflante. L’enfant peut être gêné pour respirer et avoir du mal à manger et à dormir. Il peut avoir de la fièvre.

Quels sont les complications de la bronchiolite ?

Surtout chez les enfants et les nourrissons, la bronchiolite peut entraîner une insuffisance et une difficulté respiratoires. La surinfection bactérienne se produit rarement (otite, pneumonie).

Quels sont les risques de la bronchiolite ?

Quelles sont les complications de la bronchiolite ? Certains enfants sont durablement gênés ou présentent des récidives fréquentes. Une fièvre élevée, une otite ou des sécrétions purulentes doivent alerter sur une possible surinfection bactérienne qui nécessite l’administration d’antibiotiques.

Comment soigner une bronchiolite chez l’adulte ?

Le traitement est basé sur des corticoïdes et des immunosuppresseurs qui permettent de stabiliser, voire d’améliorer l’état clinique du patient. L’évolution de la bronchiolite oblitérante est souvent le développement d’une insuffisance respiratoire qui peut nécessiter à terme une greffe de poumon.

Comment on fait pour attraper une bronchiolite ?

Mode de transmission : Le virus respiratoire syncytial est souvent à l’origine de la bronchiolite, et il est très contagieux. Il se transmet par contact direct (sécrétions de la toux et des éternuements) ou par contact indirect (toucher des objets contaminés : suces et biberons, verres et ustensiles, etc.).

Est-ce que la bronchiolite s’attrape ?

La bronchiolite est une maladie virale très contagieuse. Il est donc important que votre nourrisson ne soit pas contaminé par le virus ou, s’il est malade, qu’il ne le transmette pas à d’autres enfants.

Comment éviter la bronchiolite chez le nourrisson ?

En prévention :

  1. Se laver les mains avec du savon avant de s’occuper du nourrisson. …
  2. Eviter les lieux publics confinés et très fréquentés tels que le métro ou les centres commerciaux (risque de contact avec des personnes enrhumées).
  3. Ne pas partager les biberons, sucettes ou couverts non nettoyés.

Quelle est la durée de la bronchiolite chez les bébés?

  • Âge : La bronchiolite est l’une des maladies les plus répandues chez les enfants de moins de 2 ans. Elle touche en particulier les bébés âgés de 3 à 9 mois. Durée de la maladie : La maladie apparaît 3 ou 4 jours après les premiers symptômes d’un rhume ou d’une grippe. Elle dure de 7 à 12 jours, parfois jusqu’à 3 semaines.

Quels sont les symptômes de la bronchiolite?

  • Les principaux symptômes de la bronchiolite sont : Puis les difficultés respiratoires surgissent : la respiration est rapide et superficielle, le nourrisson halète, il boit de moins en moins bien. Il rejette ses biberons ; L’inspiration s’accompagne de signes de rétraction intercostale, sus et sous-sternale.

Quel est le virus responsable de la bronchiolite?

  • L’un des virus responsable de la bronchiolite, le Virus Respiratoire Syncitial (VRS) peut causer une surinfection bactérienne. Il est non seulement capable de léser les bronches de l’enfant, mais il peut aussi déclencher une cascade d’événements bronchiques qui vont fragiliser les tissus respiratoires.

Pourquoi les bronchiolites sont devenues un problème de santé publique?

  • Les bronchiolites sont devenues depuis quelques années un problème de santé publique et de plus en plus de nourrissons sont hospitalisés pour détresse respiratoire grave secondaire à ces infections pulmonaires virales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page