Culture

Quel est le mythe de Dédale ?

Quel est le mythe de Dédale ?

Quel est le mythe de Dédale ?

Le mythe de Dédale et Icare. En Crète, le roi Minos ordonna la construction d’un labyrinthe pour cacher le Minotaure, fruit de l’amour adultère de sa femme Pasiphaé et d’un taureau blanc. Ce fut Dédale, célèbre architecte qui fut chargé de dessiner les plans du labyrinthe.

Qui est le père de Dédale ?

La tradition dominante fait de Dédale le fils d’Eupalamos, lui-même fils de Métion fils d’Érechthée, ce qui le rattache à la famille royale d’Athènes. Diodore inverse la filiation : Dédale est dit fils de Métion et petit-fils d’Eupalamos. Pausanias lui attribue un père nommé Palamaon.

Qui a écrit le mythe d’Icare ?

Pausanias livre une version plus prosaïque de la légende : selon lui, Dédale et Icare fuient la Crète dans de petites nefs — Dédale ayant inventé à cette fin le principe de la voile, jusqu’alors inconnu aux hommes.

Quel Dédale expression ?

Signification : Au sens propre qualifie un lieu où l’on risque de se perdre, et au sens figuré une situation complexe. Origine : Expression française issue de la mythologie grecque qui fait allusion à Dédale fils d’Hymétion et disciple de Mercure qui a pu substituer les voiles aux rames.

Quel est le nom commun de Dédale ?

Nom commun Labyrinthe, lieu où l’on s’égare, où l’on se perd, à cause de la complication des détours.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page