Actualité

Quel motif de licenciement ne donne pas droit au chômage ?

Quel motif de licenciement ne donne pas droit au chômage ?

Quel motif de licenciement ne donne pas droit au chômage ?

En résumé : Le fait d’être licencié pour faute simple, grave ou lourde n’a en réalité aucune incidence sur vos droits au chômage. En effet, quel que soit le motif pour lequel vous êtes licencié on considère que vous êtes involontairement privé de votre travail.

Est-ce que le salarié démissionnaire a pas droit à l'indemnité chômage?

  • En principe, le salarié démissionnaire n’a pas le droit à l’indemnité chômage (l’allocation de retour à l’emploi – ARE). Dans certains cas prévus par le Code du travail, la démission peut être considérée comme légitime par Pôle emploi.

Est-ce que la démission est légitime au chômage?

  • La démission, départ volontaire à l’initiative du salarié, n’ouvre donc pas de droit au chômage. Toutefois à titre dérogatoire, le salarié démissionnaire peut prétendre au chômage : en cas de démission considérée comme légitime par le régime d’assurance chômage,

Comment toucher des allocations chômage après une démission?

  • Pour toucher des allocations chômage après une démission, il faut que le motif établi soit légitime. Le salarié est dans l’obligation de respecter un délai de préavis de 1 à 3 jours selon la durée du contrat pour le contrat d’occupation. Ce délai n’excède pas 13 semaines pour le contrat d’intérimaire.

Quel est le principe du droit au chômage en cas de démission?

  • Quel est le principe du droit au chômage en cas de démission ? En droit belge, le principe de l’octroi d’allocations chômage est le suivant : « seuls les ex-salariés ayant été licenciés sans motif légitime ou qui ont perdu leur emploi suite à des événements indépendants de leur volonté y ont droit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page