Actualité

Quelle est la clause bénéficiaire standard d’un contrat d’Assurance-vie ?

Quelle est la clause bénéficiaire standard d'un contrat d'Assurance-vie ?

Quelle est la clause bénéficiaire standard d’un contrat d’Assurance-vie ?

La clause bénéficiaire de votre assurance vie sert à désigner la ou les personne(s) qui percevront le capital lorsque surviendra votre décès. Ainsi, lors du décès du souscripteur, le capital est versé aux bénéficiaires désignés dans le contrat, selon la répartition choisie.

Comment rédiger une clause bénéficiaire ?

Assurance vie : comment bien rédiger la clause bénéficiaire ?

  1. Assurez-vous de désigner au moins un bénéficiaire. …
  2. Prévoyez des bénéficiaires en cascade. …
  3. Désignez le conjoint par sa qualité …
  4. La représentation ne se présume pas. …
  5. N’utilisez que des pourcentages pour répartir le capital.

Quelles sont les qualités admises dans une clause bénéficiaire ?

– soyez très précis dans la rédaction : la clause doit être rédigée de façon non équivoque. Si le bénéficiaire est désigné nominativement, précisez son identité complète (nom, prénom, date et lieu de naissance, adresse). S’il est désigné par sa qualité, il doit être facilement identifiable.

Qui ne peut pas être désigné dans une clause bénéficiaire ?

Rédaction libre de la clause bénéficiaire Vous pouvez choisir de désigner, sans les nommer précisément, votre conjoint, vos enfants, vos héritiers, etc. D’une manière générale, évitez toute désignation imprécise ainsi que toute désignation de personnes difficilement identifiables (ex : mon voisin).

Qui ne peut pas être bénéficiaire dune assurance vie ?

Ainsi, plusieurs profils sont exclus : les membres de professions médicales, d’un culte, un conseiller financier, les aides de vie assistant le souscripteur dans une maladie ayant mené à son décès…

Comment changer le bénéficiaire d’une assurance vie ?

Le souscripteur peut modifier la clause bénéficiaire à tout moment. Il doit informer l’assureur de sa décision par l’envoi d’une simple lettre. Lorsque l’assureur reçoit la lettre, il établit un avenant qui modifie la clause bénéficiaire du contrat initial.

Comment rédiger une clause contractuelle ?

Une clause écrite sous peine de nullité

  1. Etre prévue par écrit ;
  2. Figurer dans le contrat de travail dès l’embauche et/ou dès sa signature par les parties ;
  3. Etre acceptée par le salarié (signature = acceptation).

Comment changer les bénéficiaires d’une assurance vie ?

Le souscripteur peut modifier la clause bénéficiaire à tout moment. Il doit informer l’assureur de sa décision par l’envoi d’une simple lettre. Lorsque l’assureur reçoit la lettre, il établit un avenant qui modifie la clause bénéficiaire du contrat initial.

Quelles sont les conséquences en cas d’acceptation du bénéfice à titre gratuit ?

Si la demande d’acceptation est validée, l’attribution du bénéfice devient irrévocable et le bénéficiaire acceptant acquiert un droit exclusif sur le capital. … De même, il ne pourra pas modifier la clause bénéficiaire de son contrat ni révoquer le bénéficiaire acceptant sans son accord.

Comment nommer les bénéficiaires d’une assurance vie ?

Dans le contrat, vous pouvez désigner vos bénéficiaires sur le bulletin d’adhésion où un espace est prévu à cet effet. Ainsi, votre assureur connait, dès la genèse de votre contrat, le ou les bénéficiaire(s) que vous désirez .

Quelle est la clause bénéficiaire?

  • Les assureurs, au moment de la souscription du contrat, proposent une clause bénéficiaire dite « standard », qui peut convenir à la majorité des situations personnelles. Elle établit en effet un ordre de priorité clair et sans ambiguïté au moment de la succession, de la façon suivante : « Mon…

Quelle est la clause bénéficiaire d’une assurance vie?

  • La clause bénéficiaire d’une assurance vie peut inclure une condition d’octroi du capital. On parle alors de clause avec charge. Le bénéficiaire percevra les fonds seulement si la condition énoncée dans la clause bénéficiaire est remplie. Par exemple, entretenir la résidence familiale, financer les études d’un enfant.

Comment désigner vos enfants dans la clause bénéficiaire?

  • Lorsque vous désignez vos enfants dans la clause bénéficiaire, n’oubliez pas la mention «nés ou à naître». Cela permet de vous assurer que tous vos enfants existants, non pas à la souscription mais au moment de votre décès, seront bénéficiaires du contrat.

Comment s’affranchir de la clause standard?

  • S’affranchir de la clause standard. Si ces dispositions sont adaptées à la plupart des cas, vous ne devez pas la choisir par défaut. Vous devez avoir à l’esprit qu’à votre décès, si cette clause standard s’applique, votre conjoint bénéficiera de l’intégralité du bénéfice du contrat et vos enfants ne toucheront rien.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page