Actualité

Quelle est la nature du mot que ?

Quelle est la nature du mot que ?

Quelle est la nature du mot que ?

Que = pronom relatif : il introduit une proposition subordonnée relative. Que représente l’antécédent qui se trouve dans la proposition principale. Que: conjonction de subordination : il introduit une proposition subordonnée conjonctive. Que ne représente aucun autre mot.

Quand nature grammaticale ?

Quand est une conjonction qui signifie « lorsque », « au moment où » ou « pendant que ». Il peut également s’agir d’un adverbe pour poser une question de temps.

Quelle est la classe grammaticale du mot qui ?

Qui, pronom relatif. Qui, sujet, peut représenter des personnes ou des choses : l’homme qui parle ; le chien qui aboie ; la pomme qui tombe.

Qui et que nature ?

Un pronom relatif (qui, que, quoi, dont, où, etc.) a une fonction, c’est-à-dire qu’il peut être sujet, COD, COI, complément du nom, etc. Quelle que soit sa fonction, le pronom relatif est toujours placé au début de la proposition.

Quelle est la fonction de Que ?

Que et qu‘ peuvent être des conjonctions de subordination, elles n’ont pas d’antécédent, elles viennent après un verbe et introduisent une subordonnée conjonctive : Je pense qu‘il ne dit pas la vérité. peuvent être pronoms interrogatifs.

Quelle est la classe grammaticale de quand ?

LA PREPOSITION de, à, par, pour, vers, sans, contre, avec, sur, sous, devant, dès, pendant, derrière, en, dans, malgré, hors de, au-dessus de, en dessous de, …
LA CONJONCTION DE SUBORDINATION que, quand, comme, lorsque, puisque, …
UN ADVERBE
interrogatif pourquoi, comment, quand, où…

19 autres lignes

Quand conjonction ou adverbe ?

1. Les conjonctions de subordination et les locutions conjonctives de subordination introduisent des propositions complément du verbe. 2. Les conjonctions de subordination sont : que, quand, lorsque, si, comme, …

Qui ils ou qu’ils ?

On peut avoir le choix entre qui et quil quand le verbe de la proposition subordonnée est un verbe pouvant s’utiliser en tournure impersonnelle. … Lorsqu’il s’agit d’un verbe qui ne s’emploie qu‘en tournure impersonnelle, on écrit toujours quil.

Qui est ou qui es ?

Ici, l’antécédent est toi, pronom de la 2e personne du singulier. On écrira donc le verbe être à la 2e personne du sing. du présent de l’indicatif. ==> Toi qui es.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page