Culture

Quelles sont les deux cités les plus célèbres de la Grèce antique à l’époque classique ?

Quelles sont les deux cités les plus célèbres de la Grèce antique à l'époque classique ?

Quelles sont les deux cités les plus célèbres de la Grèce antique à l’époque classique ?

Époque classique (480-323 av. J.-C.) : après avoir repoussé les assauts des Perses (lors des guerres médiques), Athènes et Sparte sont les deux plus puissantes cités athéniennes, se confrontant avec leurs alliés respectifs dans la guerre du Péloponnèse (431-404).

Quand vivent les Grecs ?

800-480 av. J. -C.), l’époque classique (480-323 av. J.

Où se situe la grande Grèce ?

Nom donné aux régions côtières de l’Italie méridionale et de la Sicile, où les Grecs avaient fondé de nombreuses cités dans l’Antiquité.

Quelle est la fin de la civilisation grecque antique?

  • La christianisation, qui conduit à la disparition de la religion polythéiste grecque, et le délitement progressif des institutions des cités grecques antiques, à la même époque, marquent la fin de la civilisation grecque antique.

Quelle est la date de la Grèce antique?

  • Traditionnellement, la période de la Grèce antique commence avec la date des premiers Jeux olympiques en -776, mais beaucoup d’historiens datent le début de cette période à 1000. La date couramment admise pour la fin de la Grèce antique est celle de la mort d’ Alexandre le Grand en -323.

Est-ce que la Grèce dans l’Antiquité est vraiment un pays?

  • Une même langue et une même religion… Ce que l’on appelle la Grèce dans l’Antiquité n’est pas vraiment un pays. Ce sont plutôt des territoires dispersés tout autour de la mer Méditerranée, qui ont comme point commun que les habitants y parlent le grec ancien.

Quels sont les mythes de la Grèce antique?

  • En particulier les rituels, les panthéons, les mythes connaissent des variations d’un lieu à un autre. Les spécificités locales (les caractères « topiques » des dieux et des cultes) sont une donnée majeure de l’univers religieux de la Grèce antique, qui disparaît pourtant derrière les généralisations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page