Actualité

Quelles sont les figures de répétition ?

Quelles sont les figures de répétition ?

Quelles sont les figures de répétition ?

​La répétition consiste à reprendre un même mot ou une même expression dans le même énoncé….​Il existe d’autres figures de répétition :

  • La redondance.
  • Le pléonasme.
  • L’anaphore.

Comment Appelle-t-on la répétition d’un mot ?

Une épiphore (substantif féminin), du grec epi (« en plus ») et pherein (« porter, répéter, ajouter ») est une figure de style consistant en la répétition, à la fin de deux ou de plusieurs groupes de phrases ou de vers qui se succèdent, d’un même mot ou d’un même groupe de mots.

Quel est l’effet produit par la répétition ?

La répétition. … La répétition peut être considérée comme une faute de style, mais elle peut aussi véhiculer et mettre en valeur une idée. > Son effet littéraire. Elle crée un rythme, et renforce l’idée, la sensation, l’émotion.

Comment s’appelle cette figure de style qui veut que l’on répète un mot en début de phrase ?

L’anaphore Cette figure de style consiste en la répétition d’un mot ou d’un groupe de mots en début de phrase ou de paragraphe. Par exemple, … Ce procédé de style insuffle du rythme à votre texte. Personnellement, je trouve qu’il fonctionne mieux par répétition de trois.

Quels sont les figures de mots ?

De manière générale, les figures de style mettent en jeu : soit le sens des mots (figures de substitution comme la métaphore ou la litote, l’antithèse ou l’oxymore), soit leur sonorité (allitération, paronomase par exemple) soit enfin leur ordre dans la phrase (anaphore, gradation parmi les plus importantes).

Quelles sont les figures par rupture de construction ?

Une anacoluthe (ou anacoluthon) est une rupture dans la construction syntaxique d’une phrase. … En tant que faute de construction de la phrase, l’anacoluthe se caractérise par une rupture logique dans le propos, une ambiguïté involontaire sans bénéfice stylistique.

Quelle est la différence entre la répétition et l’anaphore ?

est que “anaphoreest mot ou syntagme qui, dans un énoncé, assure une reprise sémantique d’un précédent segment appelé antécédent ou, plus simplement, rappelle par un moyen grammatical une idée déjà exprimée ou un fait qui s’est déjà produit tandis que “répétitionest action de répéter, redite.

Quand on dit 2 fois la même chose ?

Le pléonasme est une figure de style où l’expression d’une idée est soit renforcée soit précisée par l’ajout d’un ou plusieurs mots qui ne sont pas nécessaires au sens grammatical de la phrase, et qui sont synonymes. … Le contraire du pléonasme est l’oxymore.

Quelle fonction le fait de répéter des vers ou des mots peut avoir lors de la lecture d’un poème ?

La réduplication d’un mot sert à souligner l’idée qu’il porte, la seconde occurrence peut introduire un nouveau motif (remotivation) ou une correction. Si la réduplication ne concerne que des conjonctions, la rhétorique parle de polysyndète.

Qui répète le même son ?

L’assonance (substantif féminin), de l’espagnol asonancia, asonar (verbe) vient du latin adsonare (« répondre à un son par un autre son ») est une figure de style qui consiste en la répétition d’un même son vocalique (phonème) dans plusieurs mots proches.

Quelle est la répétition d’un mot en fin de phrase?

  • Schématiquement, on aura la répétition d’un mot en début de phrase et la répétition d’un autre mot en fin de phrase/de paragraphe. Les doigts boudinés de l’ogresse, les doigts acérés de l’ogresse, ses doigts qu’il fallait à tout prix satisfaire. Ici, l’anaphore constitue “ les doigts ” et l’épiphore = “ de l’ogresse “.

Quelle est la répétition de mots ou d'expressions?

  • Répétition de mots ou d’expressions au début et à la fin de clauses ou de versets successifs: une combinaison d’anaphore et d’épiphora. « Ils ne sont pas payés pour réfléchir – ils ne sont pas payés pour s’inquiéter des préoccupations du monde.

Quel est le style de répétition?

  • Cette figure de style de répétition constitue une combinaison de l’anaphore et de l’épiphore. Schématiquement, on aura la répétition d’un mot en début de phrase et la répétition d’un autre mot en fin de phrase/de paragraphe. Exemple: Les doigts boudinés de l’ogresse, les doigts acérés de l’ogresse, ses doigts qu’il fallait à tout prix satisfaire.

Que signifie la répétition?

  • La répétition est un exemple d’utilisation d’un mot, d’une phrase ou d’une clause plus d’une fois dans un court passage – insister sur un point. La répétition inutile ou non intentionnelle (une tautologie ou un pléonasme ) est une sorte de fouillis qui peut distraire ou ennuyer un lecteur.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page