Actualité

Quels sont les 4 accords toltèques ?

Quels sont les 4 accords toltèques ?

Quels sont les 4 accords toltèques ?

Le premier accord concerne la parole, le deuxième la représentation, le troisième la pensée et le quatrième porte sur l’action. Le cinquième tempère le deuxième qui pourrait nous couper des autres.

Quels sont les 4 accords toltèques résumé ?

Les 4 accords toltèques résumé : Soyez impeccable avec votre parole. Ne prenez rien personnellement. Ne faites pas de suppositions. Faites toujours de votre mieux.

Pourquoi les 4 accords toltèques ?

Les quatre accords toltèques sont : avoir une parole impeccable, ne pas en faire une affaire personnelle, ne pas faire de suppositions et toujours faire de son mieux. La conclusion concerne la liberté personnelle que l’on croit avoir mais que très peu profitent réellement et pleinement.

Quel est le premier accord toltèque ?

Je vais vous présenter aujourd’hui le premier accord toltèque qui est « que votre parole soit impeccable ». C’est le plus important des 4 et surtout le plus difficile à appliquer! Don Miguel Ruiz, auteur de ces accords inspirés de la voie toltèque, nous invite à conclure ses accords avec nous-même.

Pourquoi il ne faut pas faire de supposition ?

Les suppositions nous conduisent vers la médisance et le conflit. Don Miguel Ruiz, dans son livre, nous dit que « la médisance, c’est notre manière de communiquer dans le rêve de l’enfer en échangeant du poison émotionnel les uns avec les autres ».

Pourquoi Toltèques ?

Le terme Toltèques provient du nahuatl et désigne les « maîtres bâtisseurs ». Dans les légendes nahuatl, les Toltèques sont censés être à l’origine de toute civilisation (c’est pourquoi on les nomme artistes ou maîtres bâtisseurs). Les Aztèques, pour affirmer leur supériorité, se sont donc prétendus leurs descendants.

Comment ne pas faire de suppositions ?

Posez des questions. Rien de mieux finalement pour ne pas faire de suppositions que de poser des questions. Au lieu de vous faire tout un tas d’idées, sur les agissements, les pensées, les mots ou les silences d’une personne, posez-lui des questions.

Comment formuler une supposition ?

Lorsque vous élaborez une supposition sur une personne, vous créez une réalité dans votre tête qui peut très vite vous amener à vous sentir blessé et à en faire une affaire personnelle. Si vous prenez les choses très à cœur, il se peut même que votre parole ne reste pas impeccable avec cette personne.

Comment vivaient les Olmèques ?

Ces villes étaient les lieux de résidence des seigneurs et reproduisaient par leur architecture caractéristique – pyramides, buttes artificielles en terre, temples, stèles – toute une symbolique cosmique. La cosmogonie olmèque s’est d’ailleurs diffusée par la suite auprès de l’ensemble des peuples de Méso-Amérique.

Comment ne pas faire de supposition ?

Posez des questions. Rien de mieux finalement pour ne pas faire de suppositions que de poser des questions. Au lieu de vous faire tout un tas d’idées, sur les agissements, les pensées, les mots ou les silences d’une personne, posez-lui des questions.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page