Actualité

Qui a le droit à la pension de réversion ?

Qui a le droit à la pension de réversion ?

Qui a le droit à la pension de réversion ?

La pension de réversion correspond à une partie de la retraite dont bénéficiait ou aurait pu bénéficier l’assuré décédé (salarié ou fonctionnaire). Elle est versée, si certaines conditions sont remplies, à l’époux (et/ou ex-époux) survivant, et aux orphelins (si le défunt était fonctionnaire).

Quand Perd-on la pension de réversion ?

Le conjoint survivant perdra ce droit de toucher la pension de réversion s’il s’est remarié, pacsé ou vit en concubinage. Contrairement aux régimes de base des salariés, des indépendants, des professions libérales et des exploitants agricoles, il n’y a pas de condition d’âge ni de ressource pour le conjoint survivant.

Est-ce que le PACS annule la pension de réversion ?

Dans le cadre d’un Pacs, le partenaire survivant n’a pas droit à la pension de réversion de son conjoint retraité décédé.

Comment est versée la pension de réversion ?

La retraite et la pension de réversion sont versées par l’Agirc-Arrco en avance et en début de mois. Pour les années 20, votre retraite complémentaire ainsi que votre pension de réversion seront payées en début de mois, entre le 1er et le 4 du mois, suivant les mois.

Puis-je toucher la pension de réversion de mon Ex-mari ?

On peut toucher la pension de réversion quand on est époux ou ex-époux de l’assuré décédé, sous certaines conditions: conditions d’âge par exemple (à partir de l’âge de 55 ans depuis 2009). Pour bénéficier de la pension, il faut en faire la demande auprès de la caisse de retraite.

Comment ne pas perdre sa pension de réversion ?

Dans un premier temps, vous pouvez y prétendre selon deux conditions :

  1. Votre âge : vous devez être au minimum âgé de 55 ans ;
  2. Votre situation maritale : vous devez avoir été marié avec le défunt. Le PACS et le concubinage ne sont pas éligibles. De même, vous pouvez la percevoir même si vous avez refait votre vie.

Pourquoi je ne touche plus ma pension de réversion ?

Pour bénéficier d’une pension de réversion vous devez, dans certains cas, ne pas dépasser un certain plafond de revenus. Dès lors que vous dépassez ce plafond, la pension de réversion ne vous sera plus versée. … Une augmentation des ressources est l’une des raisons de l’arrêt de versement de la réversion.

Quels sont les droits des Pacses ?

Les principales obligations du PACS sont : l’obligation de vie commune, l’aide matérielle réciproque et l’assistance réciproque. Par ailleurs, les partenaires liés par un PACS sont solidaires dans les dettes et le PACS emporte des effets sur les droits fiscaux, les droits sociaux, le logement, les biens, etc…

Comment calculer la pension de réversion conjoint survivant ?

Calcul. La pension de réversion est égale à 54 % de la retraite dont bénéficiait ou aurait pu bénéficier le défunt, sans tenir compte des majorations de retraite.

Comment bénéficier de la pension de réversion?

  • Réponse Oui, bien que vous n’ayez été mariés que 5 ans, vous avez droit à l’intégralité de la pension de réversion, sous réserve de remplir les conditions d’attribution, qui varient selon le ou les régimes de retraite auxquels votre conjoint était affilié. Il faut avoir été marié avec la personne décédée pour bénéficier de la pension de réversion.

Est-ce que le remariage supprime le versement de la pension de réversion?

  • En principe, dans les régimes de base (caisse d’assurance retraite ou Cnav pour l’Île-de-France), le remariage ne supprime pas de plein droit le versement de la pension de réversion. Ce, que l’assuré décédé ait exercé une activité en tant que salarié, indépendant, en profession libérale ou qu’il dépendait des régimes agricoles.

Est-ce que la pension de réversion est partagée entre le veuf et la veuve?

  • Si l’ex-conjoint décédé s’est remarié, la pension de réversion est alors partagée entre le veuf ou la veuve (conjoint au moment du décès) et l’ex-conjoint.

Quelle est la pension de réversion de votre époux?

  • Vous avez droit à une pension de réversion, à hauteur de 54% de la retraite de votre époux décédé. Si votre époux défunt avait cotisé pendant 60 trimestres minimum, le montant de votre pension de réversion est au moins égal à 291,03 € par mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page