Actualité

Quelles sont les cotisations sur les retraites complémentaires ?

Quelles sont les cotisations sur les retraites complémentaires ?

Quelles sont les cotisations sur les retraites complémentaires ?

Et sur les retraites complémentaires ? Les taux de cotisations sur les retraites complémentaires du régime Agirc-Arrco et régime IRCANTEC s’élèvent à 10,10 %.

Qui a le droit à une retraite complémentaire ?

Toute personne ayant cotisé pour la retraite complémentaire et ayant atteint l’âge légal de la retraite a droit à la retraite complémentaire. … L’âge légal pour partir à la retraite est de 62 ans, l’âge pour bénéficier du taux plein sans condition varie de 66 à 67 ans selon l’année de naissance.

Comment calculer les points Arrco pour la retraite ?

Pour déterminer le nombre de points acquis chaque année, la formule de calcul consiste donc à multiplier le salaire brut annuel soumis à cotisations par le(s) taux d’acquisition, et de diviser le résultat obtenu par le prix d’achat du point.

Quel est le montant de la retraite complémentaire des salariés?

  • Ce qu’il faut retenir du calcul de la retraite complémentaire des salariés. Le montant annuel brut de votre retraite complémentaire est égal à votre nombre de points acquis multiplié par la valeur du point au moment de votre retraite ( 1,27 ).

Quel est le mode de calcul de la retraite complémentaire?

  • Le mode de calcul de la retraite complémentaire est à la fois très simple et totalement différent de celui qu’on utilise pour la retraite de base : il s’agit d’un système de points.

Quel est le montant brut de votre retraite complémentaire?

  • Le montant annuel brut de votre retraite complémentaire est égal à votre nombre de points acquis multiplié par la valeur du point au moment de votre retraite ( 1,27 ). Chaque mois, des cotisations (salariale et patronale) vous permettent d’acquérir un certain nombre de points en fonction de votre rémunération.

Comment bénéficier de la retraite complémentaire dans le secteur privé?

  • Retraite complémentaire dans le privé : Agirc-Arrco. En tant que salarié du secteur privé, vous cotisez obligatoirement au régime de retraite complémentaire de l’ Agirc-Arrco. Ces cotisations vous permettent de bénéficier, à votre retraite, d’une pension complémentaire à votre retraite de base de la Sécurité sociale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page